PROJET

A Saint-Etienne, la communauté éducative d'un quartier prioritaire se mobilise sur la question de l’égalité des chances

Petite enfance, égalité des chances
Des livres et des lettres
Accompagner les innovations émergentes

Dans le cadre de l’action des Cités éducatives, la ville de Saint-Etienne a fait appel en mars 2020 à l’Ansa pour concevoir et animer une formation auprès des acteurs locaux du quartier de Tarentaize Beaurbun, sur la question de la prévention des inégalités sociales.

 

Les cités éducatives : une collaboration pour un meilleur accompagnement, de la petite enfance à l'insertion professionnelle

La démarche des Cités éducatives repose sur la mobilisation de tous les acteurs de la communauté éducative d’un territoire donné, autour d'enjeux éducatifs.

L’objectif est mettre en place, de façon collaborative, des projets innovants touchant les enfants et jeunes, issus de quartiers prioritaires de la Politique de la Ville (QPV), allant de 0 à 25 ans.

 cités éducativesLes objectifs phares : Conforter le rôle de l’école ; Promouvoir la continuité éducative ; Ouvrir le champ des possibles.

 

Depuis 2020, et jusqu'en 2022, l’Ansa accompagne le travail en réseau d’une vingtaine de Cités éducatives, autour de la petite enfance et de la réussite éducative.

 

Une formation commune aux acteurs de la communauté éducative

Début mars, les acteurs éducatifs de Tarentaize Beaubrun, un quartier prioritaire (QPV) de 7000 habitants, ont suivi une formation pluri-catégorielle, s’adressant à différents types de professionnel·les de la petite enfance (relais petite enfance, lieux d’accueil enfants-parents, assistant·es maternel·les indépendant·es du quartier).

Inspiré de l’approche pédagogique Parler Bambin et adapté au public présent, le programme a, durant 3 jours, permis d’aborder :

  • les enjeux de la prévention précoce ;
  • les étapes du développement langagier ;
  • les méthodes qui favorisent la communication et la conversation avec le tout-petit ;
  • les compétences pour observer l’évolution du jeune enfant.

 

Une réflexion autour d’une alliance éducative de quartier

Au-delà de l’apport d’un socle commun de connaissances et de compétences à différents acteurs de ce territoire, le projet avait également pour objectif d’accompagner la réflexion autour d’un projet territorial. Au cours d’une journée de travail commun, la coordinatrice de la Cité éducative et les formatrices Parler Bambin ont pu réfléchir au déploiement d’un projet de quartier, impliquant ces dernières, autour du développement langagier. Les professionnel·les ont par ailleurs pu formaliser une fiche action pour structurer leur projet commun.

 

 

Le bilan du projet a permis le partage de retours très positifs des participant·es, pour qui la formation a « donné du sens à leurs pratiques » et a permis de « revaloriser leurs métiers ». Cet enthousiasme encourage l’Ansa à aller plus loin dans l’accompagnement à la mise en place de plan d’action et de nouveaux dispositifs, et à développer son offre de formation pluri-catégorielle. En effet, première en son genre, ce type d’action, réunissant différents corps de métiers autour d’un temps de formation et de travail commun, représente une vraie plus-value pour un territoire.

 

 

Participation, réunion

L'équipe

Marguerite
Bergès