illustration pour le type Publication
Publication
Grandir - Petite enfance
Des livres et des lettres

Familles précaires et garde d'enfants

Contenu détaillé

L’Ansa soutient le développement de modes de gardes accessibles pour tous, une solution effective pour réduire les inégalités dès la petite enfance. 

Cet objectif, partagé par la Stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté, a fait l’objet d’un appel à manifestations d’intérêt lancé en avril 2021. Les 21 projets retenus par l’AMI « Accueil pour tous » ont pour objectif de travailler sur l’offre d’accueil et développer de nouvelles pratiques dans des territoires qui affichent un taux de pauvreté moyen deux fois supérieur à la moyenne nationale. L’Ansa anime le collectif de ces territoires démonstrateurs permettant d'encourager le partage de pratiques, et d'identifier les conditions de transférabilité d’un projet.

 

Dans un article intitulé « Comment inciter les plus précaires à faire garder leurs tout-petits », paru dans la Gazette des communes, la journaliste Michèle Foin s’intéresse à la complexité du sujet :

 « "Un accueil collectif réservé en priorité aux parents qui travaillent, telle a longtemps été la vision partagée des professionnels comme des parents", note ­Valérie ­Siraud, responsable de projet à l’Ansa et animatrice du réseau des territoires ­démonstrateurs. C’est donc une forme d’auto­censure de part et d’autre qu’il convient de déconstruire. (…) "Dans le contexte de pénurie de recrutement et de déficit de places d’accueil sur certains territoires, il n’est pas certain que l’offre nouvelle bénéficie à ces publics. Cela suppose une vraie coalition ­d’acteurs à tous les bouts de la chaîne", pointe ­Valérie ­Siraud. Or qui, mieux que les départements, ­chargés de ­l’insertion et de la PMI, peuvent avoir cette vision à 360° ? »

 

Cliquez ici pour consulter l’article complet.

Photo de garde d'enfant