illustration pour le type Nouvelle
Nouvelle
Protection sociale et accompagnement
Protection sociale

Aide en faveur des personnes en situation de précarité : un geste bienvenu mais trop limité

Contenu détaillé

Après les annonces du chef de l’État puis du Premier ministre pour soutenir les familles modestes et les étudiants précaires, le Collectif ALERTE, animé par l’Uniopss, a publié le 16 avril un communiqué de presse pour rappeler que ces aides ne tiennent pas compte de l’ensemble des personnes en situation de précarité.

Les associations réunies au sein du Collectif ALERTE saluent, dans leur communiqué du 16 avril, les annonces du président de la République et du Premier ministre témoignant de la volonté des pouvoirs publics de « verser sans délai une aide exceptionnelle aux familles les plus modestes avec des enfants […] et [aux] étudiants les plus précaires ».

Elles regrettent toutefois que cette aide exceptionnelle, en focalisant sur les familles avec enfants et les allocataires du RSA, laisse de côté des catégories de personnes en situation de précarité, tout aussi touchées par la crise sanitaire : les personnes âgées bénéficiaires de l’ASPA (minimum vieillesse), souvent les plus impactées par la hausse de la facture alimentaire, tout comme les bénéficiaires de l’AAH, qui vivent majoritairement seuls et sont souvent dans des situations d’isolement, ainsi que l’ensemble des jeunes précaires de moins de 25 ans, étudiants ou non, qui ne peuvent pas bénéficier du RSA…

Alerte communique 17042020