Un risque d'exclusion sociale élevé chez les jeunes...

Dans un contexte où le taux de chômage est particulièrement important chez les jeunes (près d’un quart des jeunes de moins de 25 ans sont au chômage en France), l’insertion sociale et professionnelle des jeunes est un enjeu clé.

La superposition et le manque de lisibilité des dispositifs n’en facilitent pas l’accès et certains publics sont particulièrement vulnérables et isolés : les « NEET » (ni à l’école, ni en emploi, ni en stage) et les jeunes majeurs sortants de l’ASE.

... contre lequel l'Ansa s'engage en lien étroit avec ce public et les acteurs concernés.

L’Ansa a développé des actions variées auprès de ce public et des acteurs cibles :

  • par l’accompagnement des porteurs d’expérimentations du Fonds d’expérimentation pour la jeunesse sur les thématiques de l’accès au logement, de l’apprentissage, et de la mobilité ;
  • par l’accompagnement de concertations auprès de jeunes, pour faire remonter la parole des jeunes sur les dispositifs qui leur sont destinés ;
  • par l’accompagnement ou l’évaluation de dispositifs visant à favoriser l’insertion sociale et l’accès à l’emploi des jeunes, en associant l’ensemble des acteurs concernés.
Illustration
Picto Accueil
/sites/default/files/2018-04/Home-picto-thematiques-jeunesse.png
PROJET

Dans la Loire, une démarche pour prévenir les sorties sèches des jeunes de l’ASE

Cette démarche, entamée dans le cadre de la stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté, vise à améliorer l’accompagnement des jeunes entre 16 et 21 ans et à éviter les sorties sèches de l’ASE. Aux côtés du Département de la Loire depuis le début du projet, l’Ansa veille à l’implication des professionnels et des personnes concernées à toutes les étapes.

En lien

L’éducation par le sport

Contenu détaillé

En lien

PROJET

Une nouvelle dynamique pour l’ADEPAPE 42

Fondée dans la Loire en 1945, et après quelques années d'inactivité, l'ADEPAPE (Association Départementale d'Entraide des Personnes Accueillies en Protection de l'Enfance), s'apprête à vivre un nouveau tournant. La démarche entreprise en 2022 consiste à reconstruire une ADEPAPE active, animée par des personnes accueillies ou ayant été accueillies par les services de l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE) afin de :

En lien

PROJET

Participation des enfants à la politique de protection de l’enfance

La démarche mobilise l’ensemble du territoire de Seine-Martitime et s’adresse à un public large :

En lien

PROJET

Accompagnement des professionnel·le·s de l’aide sociale à l’enfance vers une nouvelle pratique de travail

S'étendant sur tout le département pendant plus d'un an, ce projet a pour objectif de lutter contre les sorties sèches de l’aide sociale à l’enfance en s’assurant que chaque enfant protégé dispose à l’âge adulte de ressources et/ou d’un soutien familial suffisants et permettant son insertion sociale.

En lien

PROJET

Evaluation embarquée de six programmes lauréats du « 100% inclusion »

UN APPEL À PROJETS POUR REMOBILISER LES JEUNES ET LES DEMANDEURS D'EMPLOI

Le Plan d’investissement dans les compétences, piloté par le ministère du Travail, se fixe les ambitions suivantes :

PROJET

Les Etats Généraux de l’Education : bilan d’une démarche citoyenne d’ampleur inédite

Alors qu’il est épinglé depuis près de 20 ans par l’enquête Pisa pour ses inégalités scolaires, le système éducatif français peine à se réformer. En réponse, le think thank VersLeHaut, accompagné par l’Ansa, a lancé les Etats Généraux de l’Education, une consultation citoyenne basée sur l’idée que chaque acteur détient une partie de la réponse pour sortir de cette crise éducative.

En lien

Les États Généraux de l'Éducation clôturés par une grande soirée de restitution

Contenu détaillé

Un guide pour mettre en place ou redynamiser son conseil de vie sociale

Contenu détaillé

La grande soirée de restitution des États Généraux de l’Éducation

Contenu détaillé

En lien