PROJET

TOUT CONNAÎTRE SUR LES ÉTATS GÉNÉRAUX DE L’ÉDUCATION

Jeunesse
Groupe de 3 jeunes
Favoriser un cadre propice

Lancés en 2019 par le think tank VersLeHaut, les États Généraux de l’Éducation constituent une grande mobilisation citoyenne visant à améliorer l’éducation en France en lien avec 70 acteurs éducatifs. Cette démarche inédite rassemble partout sur le territoire, des citoyens et des acteurs de terrain pour construire ensemble des propositions concrètes en matière d’éducation qui seront remises aux pouvoirs publics en 2021.

Pourquoi les États Généraux de l’Éducation ?

Actuellement, en France : près d’un million de jeunes n’ont ni emploi ni formation, 80 000 jeunes décrochent du système scolaire chaque année. En cause : l’inégalité des chances dans le système éducatif. En effet, 25% des enfants d’ouvrier sortent sans diplôme du système scolaire alors que seulement 3% des enfants de cadre sont non diplômés. Or, l’éducation est l’essence d’une société. C’est ce qui la constitue et ce qui la fait avancer... À l’heure de cette crise sanitaire et sociale sans précédent, agir pour l’éducation est une urgence.

Quels sont les objectifs des États Généraux de l’Éducation ?

Les États Généraux de l’Éducation ont 7 défis éducatifs à relever :

  • Quelle éducation voulons-nous pour nos enfants entre 0 et 6 ans ? 
  • N’y a-t-il qu’une seule façon de réussir à l’école ? 
  • Le monde change. Et l’éducation ? 
  • Qui doit décider dans l’éducation ? 
  • Comment revaloriser les métiers d’enseignant et d’éducateur ? 
  • Comment aider les jeunes les plus défavorisés à bien partir dans la vie ? 
  • Comment aider les parents à exercer leur rôle ?

A qui s’adressent les États Généraux de l’Éducation ?

Tous les citoyens sont concernés par les États Généraux de l’Éducation. Plus il y aura de citoyens et d’acteurs de terrains, plus cela sera constructif et plus nous avancerons vers des propositions concrètes.

Ces propositions seront ensuite remises aux pouvoirs publics début 2021, avec un projet de "Charte de l'éducation", qui aura vocation à être adossée à la Constitution.

Quelle est la position de l’Ansa dans les États Généraux de l’Éducation ?

Associée dès le départ à la construction des États Généraux de l’Éducation, l’Ansa intervient dans une triple perspective :

  • Apporter son savoir-faire dans l’animation de démarches innovantes, rassemblant une grande diversité d’acteurs par les événements « Étape » des États Généraux de l’Éducation.  
  • Faciliter la mobilisation, l’écoute et la restitution de la parole des personnes directement concernées par les défis retenus, des élèves à leurs parents, en passant par toute la communauté éducative.
  • Contribuer à la prise en compte en continu des personnes, enfants comme adultes, confrontées à des situations de fragilité ou de précarité… raison d’être de l'Ansa.

Comment participer aux États Généraux de l’Éducation ?

La ville de Bordeaux accueillera le 23 septembre 2020 la prochaine étape des États Généraux de l’Éducation. Déjà initié en novembre 2019 à Roubaix,  56 citoyen.ne.s s’étaient réunis autour de la question « quelle éducation voulons-nous pour nos enfants de 0 à 6 ans ? ». L’événement avait été reconduit en janvier 2020 à Lyon autour de cette question : « N'y a-t-il qu'une seule façon de réussir à l'école ? ».

 

A l’occasion de la 3ème étape des États Généraux, vous êtes invités à la soirée gratuite et ouverte à tous autour de la question de laide à la parentalité. Rendez-vous  le 23 septembre prochain à Bordeaux !

Je m'inscris à la soirée publique de Bordeaux !

 

 

 

Etat Généraux de l'Education

L'équipe

Sophie
Lochet
Manon
Sirisouk

Les partenaires