illustration pour le type Événement
Événement
Inclusion numérique
Ordinateur

L’Ansa réélu au Conseil d’Administration de la Mednum

Contenu détaillé

La Mednum, société coopérative d'intérêt collectif (Scic), cherche depuis sa création en 2017 à rassembler tout le réseau d’acteurs qui œuvrent pour les éloignés du numérique.  Déjà élue depuis deux années, l’Ansa s’est vu renouveler son mandat d’administrateur de la Mednum au titre du collège des affinitaires, le 18 septembre 2020 lors de l’Assemblée générale. Entretien avec Michèle Pasteur, directrice de l’Ansa.

Quels intérêts partage l’Ansa avec la Mednum ?

Nous nous retrouvons dans l’objet social de la Mednum : sans être des médiateurs du numérique, nous sommes conscients que les publics avec lesquels nous travaillons en ont besoin. L’Ansa s’intéresse depuis plus de 10 ans à la question de l’inclusion des personnes les plus fragiles dans la société du numérique, et particulièrement depuis 2017, année de la construction du « Labo inclusion numérique et handicap ».  

 

La question du numérique est-elle directement liée à celle de la pauvreté ? 

Tout à fait. Aujourd’hui, on ne peut pas passer à côté de la question du numérique pour garantir l’accès aux droits. Or son utilisation par tou.te.s les citoyen.e.s  suppose de la médiation, c’est-à-dire un accompagnement permettant une bonne compréhension des usages. Le numérique n’est pas un espace clos, c’est la porte d’entrée sur de nombreuses possibilités comme le lien social, la formation ou encore l’information. Garantir l’universalité de son accès, c’est permettre à tou.te.s de déployer ses capacités. 

 

Pourquoi est-ce important pour l’Ansa d’être présente au sein du Conseil d’administration ? 

La présence de l’Ansa au sein de la Mednum lui permet de se porter garant de la prise en compte de la médiation numérique des plus fragiles, mais également des travailleurs et intervenants sociaux qui les accompagnent. En animant le collège des affinitaires aux côtés de la Fédération des centres sociaux et socio-culturels de France, nous pouvons ainsi poursuivre un de ces objectifs primordiaux : Faire une société numérique pleinement inclusive. 

 

Les relations avec la Mednum se poursuivent-elles sur le terrain ? 

Cette proximité a effectivement permis de tisser des coopérations très opérationnelles, notamment au titre d’Incub'O, un programme d'accompagnement à la transformation numérique. Dans ce cadre l’Ansa a co-construit, avec la préfecture de région Occitanie, un indice de fragilité numérique, en partenariat avec la Mednum.

 

 

 

logo mednum