Une évolution des enjeux propres à l'exclusion numérique...

En 2009, l’Agence nouvelle des solidarités actives lançait une première concertation sur la question de l’exclusion au numérique. Quelques années plus tard, les besoins ont sensiblement évolué, la logique d’un accès pour tous à Internet laissant progressivement la place à la question des usages. À titre d’exemple, les espaces publics numériques ont peu à peu évolué vers des lieux proposant, au-delà d’un simple accès, un ensemble de services à destination des usagers. Les outils ont également évolué, l’usage du téléphone devenant un véritable moyen d’accès à internet et aux applications en ligne pour une grande partie de la population, y compris les populations les plus fragiles.

 

...amenant l'Ansa à favoriser un cadre propice aux partages d'expériences...

En 2017, l’Ansa a réuni un ensemble d’acteurs œuvrant sur le champ du numérique et sur le champ de l’action sociale dans le cadre d’un Labo de l’Ansa dédié à la thématique du numérique et de l’inclusion. Le croisement de regards et de compétences proposés par ce Labo visait à établir une connaissance commune et partagée de cette question, en mêlant à la fois des expertises techniques de professionnels du numérique, des expertises d’usages d’acteurs du champ social, ainsi que des expertises pratiques des personnes concernées.

 

...afin d'agir pour une société numérique pleinement inclusive

Le numérique n’a de sens que s’il est en mesure de rendre de nouveaux services à l’ensemble de la population, y compris les personnes en situation de fragilité ou d’isolement social et qu’il s’intègre pleinement dans le quotidien des personnes.

L’approche de l’Ansa consiste à aborder l’inclusion numérique à travers l’enjeu de l’inclusion sociale pour des publics ciblés. Elle passe par une meilleure articulation des acteurs du social et du numérique au niveau local mais également par l’appui aux aidants numériques qu’ils soient professionnels bénévoles ou de simples particuliers.

Picto Accueil
/sites/default/files/2018-04/Home-picto-thematiques-incluNumerique.png
Numérique et Inclusion : Jeunes en démarche d'autonomie Webmaster_2 ven 30/11/2018 - 17:21
Thématique
Numérique et Inclusion : Personnes ne maîtrisant pas l’écrit en langue française Webmaster_2 ven 30/11/2018 - 17:14
Thématique
Lancement du Labo de l’Ansa « Numérique et Handicap » Webmaster_2 jeu 22/11/2018 - 11:23
Thématique
Numérique et Inclusion : Personnes vivant en zone rurale Webmaster_2 mer 08/08/2018 - 11:57
Thématique
Les territoires numériques de la France de demain Webmaster_1 ven 30/03/2018 - 12:53
Thématique
Numérique et inclusion : Familles monoparentales et femmes en situation de fragilité Webmaster_1 ven 30/03/2018 - 12:42
Thématique
Citoyens d’une société numérique Webmaster_1 ven 30/03/2018 - 12:32
Thématique
TIC’Actives (2009-2012) Webmaster_1 ven 30/03/2018 - 12:21

L’Agence nouvelle des solidarités actives a développé en 2009 le programme TIC'Actives sur trois axes : mise en œuvre de projets innovants utilisant les TIC et à visée d'insertion, développement du réseau de partenaires, organisation d'ateliers-débats sur des thèmes relatifs à l'e-inclusion.

→ 5 projets ont été sélectionnés et accompagnés par l’Ansa dans le cadre de cet appel à projets.

Pilote Budget : une nouvelle application pour connaître et améliorer son budget Webmaster_1 ven 30/03/2018 - 11:36

Afin de proposer une solution simple, nouvelle et préventive pour favoriser la maîtrise de son budget, pour la première fois, dix acteurs, associatifs, publics et privés, se sont associés pour concevoir l’application « Piloter son budget : connaitre et améliorer son budget ». Cette application est conçue afin d’aider à anticiper les dépenses tout au long de l’année.

Ateliers de sensibilisation MémoTIC « Budget – Télécom – Énergie » (2012-2016) Webmaster_1 ven 30/03/2018 - 11:15

L’Ansa a conçu avec ses partenaires des ateliers de sensibilisation pour aider les ménages modestes à mieux maîtriser leur budget. L’originalité de ces ateliers tient principalement en deux aspects : la volonté d’appréhender la question des dépenses dites « contraintes » de manière globale et leur vocation à être essaimés, diffusés et portés par des acteurs ancrés dans les territoires, auprès de leurs propres publics, grâce à la facilité de prise en main des kits d’animation des ateliers et à la possibilité de les adapter.