« L’inclusion bancaire participe au processus d’inclusion dans la vie économique et sociale. Elle permet à une personne physique d’accéder durablement à des produits et services bancaires adaptés à ses besoins non professionnels et de les utiliser »

Extrait du rapport annuel de l’Observatoire de l’Inclusion Bancaire de 2016.

L’expertise de l’Ansa sur l’inclusion financière s’étend sur les trois axes : prévention, détection et traitement. L’accompagnement budgétaire et financier est transversal à ces trois axes. Il est destiné à la fois aux personnes en très grande pauvreté – dont le budget contraint offre souvent peu de marges de manœuvre pour stabiliser leur situation financière, en raison d’un reste pour vivre trop faible, voire inexistant – qu’aux personnes ne fréquentant généralement pas les services sociaux mais présentant des fragilités budgétaires (travailleurs pauvres, personnes rencontrant une rupture tel qu’un divorce ou un décès, séniors los du passage à la retraite, etc.). Cet accompagnement doit être assuré tant dans une logique curative et surtout préventive.

En créant des synergies entre les compétences, les outils, les pratiques, les réseaux et en favorisant le maillage territorial, l’Ansa a développé une large expertise auprès de différents publics et acteurs de l’écosystème : associatifs, publics et privés (banques, bailleurs, fournisseurs d’énergie, caisses de retraite, etc.).

 

L’Ansa intervient sur différents sujets :

  • éducation financière sur des aspects budgétaires et bancaires, évolution des pratiques et outils tant des acteurs bancaires que des travailleurs sociaux ;
  • microcrédit personnel, aides, surendettement, accompagnement budgétaire, etc.

 

De 2013 à 2017, l’Ansa a été membre du réseau européen de l’inclusion financière « EFIN » (European Financial Inclusion Network) regroupant des membres de l’Union européenne, des acteurs publics, des ONG, des chercheurs, des banques, organismes de défense des droits des consommateurs d’une vingtaine de pays différents.

Picto Accueil
/sites/default/files/2018-04/Home-picto-thematiques-incluFinanciere.png
PROJET

Les groupes d’écoute contre l’exclusion bancaire

Animé par La Banque Postale, le club « L’Initiative contre l’exclusion bancaire » réunit des acteurs engagés du monde social et associatif, pour prendre en compte le vécu et les retours d’expériences des personnes en difficulté financière.

L’Ansa a animé avec Habitat et Humanisme, pour cette instance, des réunions auprès de personnes en situation de pauvreté ou de précarité ainsi que de professionnels d’associations ou bénévoles afin de faire remonter leur parole.

PROJET

Labos de l’Ansa « Retraite en fragilités financières »

Le passage à la retraite peut être un facteur de fragilité financière dans la mesure où il implique bien souvent, outre une rupture sociale, une diminution des revenus associée à une évolution des dépenses contraintes (comme les frais de santé, la mutuelle, etc.). L’Ansa a souhaité réfléchir, à travers l’organisation de « Labos », aux actions pertinentes à mettre en place dans une logique de prévention ou de détection précoce des difficultés budgétaires pour ce public.

 

PROJET

Pilote Budget : une nouvelle application pour connaître et améliorer son budget

Afin de proposer une solution simple, nouvelle et préventive pour favoriser la maîtrise de son budget, pour la première fois, dix acteurs, associatifs, publics et privés, se sont associés pour concevoir l’application « Piloter son budget : connaitre et améliorer son budget ». Cette application est conçue afin d’aider à anticiper les dépenses tout au long de l’année.

PROJET

Ateliers de sensibilisation MémoTIC « Budget – Télécom – Énergie »

L’Ansa a conçu avec ses partenaires des ateliers de sensibilisation pour aider les ménages modestes à mieux maîtriser leur budget. L’originalité de ces ateliers tient principalement en deux aspects : la volonté d’appréhender la question des dépenses dites « contraintes » de manière globale et leur vocation à être essaimés, diffusés et portés par des acteurs ancrés dans les territoires, auprès de leurs propres publics, grâce à la facilité de prise en main des kits d’animation des ateliers et à la possibilité de les adapter.

PROJET

Expérimentation sociale européenne : SIMS Easy Budget

Et si l’éducation financière était un levier de prévention efficace pour lutter contre le surendettement et organiser le recours à l’épargne ? Comment mesurer l’efficacité d’une telle action ? Quel est l’impact de l’éducation financière sur les comportements budgétaires des ménages ?

Quel budget minimum pour participer à la vie sociale ?

Contenu détaillé

En lien