PROJET

PREVALIM : Evaluation d’un dispositif visant à améliorer les produits d'épiceries solidaires

Alimentation
Panier
Évaluer

Débuté en décembre 2019, Prév'Alim vise à favoriser l’accès des personnes fréquentant les épiceries sociales à une alimentation variée et de qualité. L’Ansa est partie prenante du projet pour évaluer ses effets et contribuer à son amélioration.

La lutte contre la précarité alimentaire doit impérativement intégrer la question de la qualité nutritionnelle des produits proposés, afin de mieux répondre aux besoins des ménages et d’assurer sur le long-terme un impact positif sur leur santé.

C’est l’ambition du projet Prev’alim, qui a vu le jour dans le cadre d'un appel à projets de l’Institut National du Cancer visant à l’amélioration de la prévention, du dépistage et de la détection précoce des cancers1. Ce projet pilote est mené par Revivre en partenariat avec les équipes de la Chaire ANCA – chaire en partenariat avec AgroParisTech – et  du CRESP (cellule de recherche en soins paramédicaux du C.H.Manhès), et l’Ansa.  

Lancé à la fin de l’année 2019, le projet devait initialement prendre fin en décembre 2021, échéance qui sera revue du fait du contexte sanitaire. Il est mené auprès de 11 épiceries sociales en Ile-de-France (dont 5 en Essonne, 3 en Hauts-de-Seine, 1 à Paris et 1 en Seine-Saint-Denis) et s’adresse aux bénévoles et usagers

 

Prev’alim a pour objectifs de :

  • favoriser l’accès à une alimentation équilibrée des populations bénéficiant de l’aide alimentaire en épiceries sociales ;
  • proposer, promouvoir et expérimenter auprès d’un panel d’Epiceries Sociales, une offre d’aide alimentaire variée, conforme aux repères de consommation définis dans le Programme national nutrition santé (PNNS) ;
  • définir et tester des méthodes et des outils pour accompagner les bénévoles à sensibiliser les usagers sur la question de l’équilibre nutritionnel.

 

L’Ansa est chargée d’évaluer le projet pour en mesurer les effets sur les bénévoles des épiceries et les usagers. L’objectif d’étudier fonctionnement et les conditions de réussite des actions menées pour but de permettre une amélioration continue du projet et de proposer des recommandations. Ces dernières permettront de faire évoluer le projet, en vue de sa pérennisation voire de son essaimage.

 

1- Prev’Alim s’inscrit dans l’axe : « Action de prévention nutritionnelle visant à la réduction des inégalités sociales de santé ».