illustration pour le type Nouvelle
Nouvelle
Insertion sociale et professionnelle
Sacoche

La Ligue de l’enseignement, l’Ansa et leurs partenaires, lauréats de l’appel à projets « 100% Inclusion – La fabrique de la remobilisation »

Contenu détaillé

Une triple innovation au service de l'objectif 100% inclusion

Les personnes non qualifiées sont plus susceptibles d’être touchées par une situation de chômage (18%) que les personnes qualifiées (8%). Ce risque est particulièrement prégnant chez les jeunes en Quartier Prioritaire de la Ville, puisque 20,4% ont un niveau de qualification inférieur au CEP/BEPC, contre 9,3% sur l’ensemble du territoire.

Le Plan d’investissement dans les compétences a notamment pour objectif de faire de la formation, un levier majeur de lutte contre le chômage. Il promeut pour ce faire une « approche par les compétences » qui vise moins à s’attacher au diplôme des individus qu’à leurs potentialités. L’enjeu majeur est donc de rendre la formation plus accessible aux jeunes et aux demandeurs d’emploi.

Autour de cette question, la Ligue de l’enseignement a constitué un consortium d’acteurs associatifs, publics et privés afin de tirer parti des expertises de chacun et de mettre en place une réponse globale à l’intention des jeunes. Partie prenante de ce collectif, l'Ansa mettra son expertise en termes d'évaluation au service de la réussite de cette démarche.

Né de cette coopération, le projet, « 12 parcours sans coutures sur 4 Territoires Apprenants », fait partie des 6 premiers lauréats de l’appel à projets « 100% inclusion – la fabrique de la remobilisation » lancé dans le cadre du Plan d’investissement dans les compétences.

Sur 4 territoires de la politique de la ville (Grand Paris Sud, Terre d’Envol, Nantes Métropoles, Tours Plus), l’objectif est de tester 3 innovations majeures :

  • organiser des parcours « sans couture », c’est à-dire assurer une continuité de l’accompagnement et des dispositifs depuis le repérage du jeune jusqu’à son inscription dans l’emploi durable ;
  • développer la coopération territoriale grâce à la mise en place de « hubs territoriaux » qui permettent, grâce à une plateforme numérique, un partage facilité des informations ;
  • reconnaître les compétences des jeunes grâce à la création « d’open badges » (image numérique attestant d’une compétence précise, d’une connaissance, d’une expérience, etc.).

La sélection s’est effectuée sur avis d’un groupe de personnes relevant des publics cibles de l’appel à projet, garantissant que la proposition fait sens pour les premiers concernés.

Photos des participants et autres acteurs du projet 12 parcours sans couture sur 4 territoires apprenants

 

Logo PIC Investir dans vos compétences
Logo consortium lauréat PIC Inclusion